lundi 27 juillet 2009

Jaipur la ville rose, avis personnel

L'hotel très confortable, est une ancienne résidence rajpoute, www.alsisar. com,. La piscine est superbe, les chambres sont confortables, l'ambiance est feutrée. Levé le premier, je suis sorti faire une balade, à la recherche d'un DAB (ici on dit ATM). Peu de monde, c'est dimanche, ça change. Des hommes sur les pas des magasins, quelques rickshaws, des chèvres, des chiens peureux, quelques touk touk, http://fr.wikipedia.org/wiki/Tuk-tuk., le sols est jonché de détritus de toutes sortes; au bout de quelques centaines de mètres il n'y a pas ce que je cherche. Je fais demi tour: le DAB est cassé! Je suis déjà super moite, pas encore adapté, le Thierry.

On a décidé d'une journée calme, nous partons visiter le l'observatoire puis le City palace, les instruments géants sont entourés d'arbre, magnifiques, la précision pour l'époque est stupéfiante







.
Le city palace fut rapidement visité, la chaleur humide, rendant difficilement supportable de rester au soleil. www.cityzeum.com/city-palace
Certains sont malades, c'est journée chiottes ouvertes aujourd'hui.
Au retour première algarade, un peu sérieuse, la tension monte d'un cran! La piscine refroidira les esprits.
Que penser de ce pays, au bout de six jours, en essayant de faire abstraction de notre mauvaise conscience, d'occidental bien nourri ( quoique malade: une forme de revanche?).
De prime abords, la volonté de vivre, de tous ces êtres humains, leur courage, le mouvement perpétuel, les enfants qui travaillent. L'absence d'hygiène, le n'importe quoi érigé en système de vie. D'autre part le contraste entre une misère, un délabrement des habitations, des rues, et une richesse qui s'étale sans honte, dans d'immense centres commerciaux, des habitions toutes plus luxueuses, les unes que les autres. La plus grande démocratie du monde, où règne une joyeuse anarchie, mais aussi un libéralisme sans pitié. Le reste est à l'avenant: des monuments incroyables de faste et de richesse architecturale et de beauté qui voisinent des bidonvilles, des personnes qui tout en cherchant à vivre prenne votre refus avec sourire, une cuisine riche de saveur, mais qui ravage le tube digestif. Demain visite de l'Amber palace.

1 commentaire:

  1. Quand est-ce qu'on vous voit un peu sur les photos!!

    Veux des photos de vous un peu!!!

    RépondreSupprimer