mardi 28 juillet 2009

Jaipur a Pushkar on the road again, again.


Nous quittons ce havre de paix, qu'est l'Alsisar pour Pushkar après avoir épluchée la note.
Une nouvelle expérience de route nous attend: la 6 voies, tranquille, sur laquelle un trafic peu dense, permet au chauffeur des pointes à 80 km/h.
La plaine rase, se transforme peu à peu avec des champs entourés de muret, avec troupeaux de vaches flegmatiques, chèvres au bord la route, puis peu à peu apparaissent les contreforts montagneux. Le sable affleure un peu partout, le désert n'est pas loin., mais la végétation reste bien drue.
Il faut bien reconnaître que le véhicule n'est pas à la hauteur du confort annoncé, et les enfants, souhaitant profiter du calme, et baisser le rythme des visites , nous décidons de modifier notre itinéraire, en shuntant le désert: 8 heures de voiture sur des banquettes rembourées avec des noyaux de pêche, n'est guère enthousiasmant.
Nous n'iront donc pas à Jaisalmer.
Nous nous rendons à l'hotel conseillé par notre chauffeur, excentré, mais on ne peut pas toujours refuser, tous ses conseils.
Il faut imaginer un lac entouré de montagnes, autour duquel nombre d'escalier descende de la ville depuis des portes: les gatt, pour permettre les abblutions: il s'agit d'un lac sacré.
Resto végétarien, pas d'alcool, site sacré oblige.
Nous décidons :aprés-midi repos et piscine, puis shopping.


La promenade dans ce bazar, serait des plus sympathique si nous n'étions harcelé toutes le 3à seconde pour de prétendues cérémonie, n'ayant d'autre but qui nous piquer du pognons: « it's holy lake, you must take flower ».
Comme nous pouvons voir, les vaches stationnent ells aussi.

Au cours de nos périgrinations, aprés avoir acheté, divers sacs, les filles jettent leurs dévolu sur une bijouterie.


Le vendeur, un jeune homme d'une rare gentillesse, et patience ( bien récompensée, il faut le dire), finira après apre négociation par nous vendre 18 bagues, boucles d'oreille, et autres colifichets.

Le soir venu, aux environ de 22 heures, nous croisons une très importante foule, familiale, bigarée de sari de toute les couleur, d'enfants de tous ages, alors que trois heures plus tot, dans cette rue surtout quelques commerçants et touristes se croisaient.
L'ambiance est bonne enfant, la foule est calme, d'où viennent tous ces gens?
Du temple, sacré horaire pour la messe!







2 commentaires:

  1. Un petit mot pour vous dire que finalement nous partons demain matin à Capbreton pour quelques jours!!

    Je vous embrasse très fort tous!

    RépondreSupprimer
  2. oups !! j'avais oublié de vous prévenir pr les fleurs... attention car si vous en prenez une ils vous forceront à payer ! quel dommage de ne pas aller à Jaisalmer !! bon c sûr que c bcp de trajet ms c tellement beau... bref je ne veux pas vous faire douter :D et papa l'alcool est censé être interdit sauf que c à Pushkar qu'on nous a proposé une bière ds un resto et un join ds un bar !! c'est génial que tu puisses mettre ttes ces photos ! profitez de Pushkar pour vous promenez ds les autres rues que la rue commerçante c'est très mignon !
    je vous embrasse tous très fort !!

    RépondreSupprimer